Un expert animalier maîtrise son domaine d’activité, à savoir, soigner, nourrir, aider et assister les animaux dans leurs quotidiens. Il est important pour pratiquer un des nombreux métiers de ce secteur d’activité, d’avoir la fibre animalière, c’est-à-dire, être passionné par le monde animal. Il existe un panel de métiers dans ce secteur d’activité comme éducateur canin, vétérinaire, auxiliaire vétérinaire, soigneur animalier et pleins d’autres. Etant donné la diversité des métiers de ce domaine, nous allons en expliquer qui est auxiliaire vétérinaire. 

10 Métiers pour travailler avec les animaux

Connaissez vous les Eleveurs Canins

Educateur Canin : la Fiche Métier

L'Auxiliaire Vétérinaire

Tout d’abord, l’auxiliaire vétérinaire intervient en soutien du vétérinaire le plus souvent en cabinet. Ce métier est multifacette car l’auxiliaire vétérinaire assure plusieurs fonctions comme l’aide aux soins médicaux avec le vétérinaire et/ou la gestion et le secrétariat du cabinet. C’est un métier avec beaucoup de responsabilités. 

L’auxiliaire vétérinaire est le bras droit du vétérinaire, il gère son agenda en répondant aux appels et en accompagnant les divers clients dans la salle d’attente et dans le cabinet. Il est important de notifier que l’auxiliaire vétérinaire doit rassurer les patients qui parfois sont stressés d’amener leur animal dans le cabinet. 

De plus, il suit tous les dossiers des clients et de leurs animaux individuellement, il tient alors informer le vétérinaire de l’état de chaque animal de chaque patient au fil du temps. L’expert animalier se charge également du stock et peut être amené à faire de la comptabilité.

 Il doit également conseiller les clients dans leurs achats d’accessoires, de nourriture ou de médicaments. En plus de toutes ses missions, l’auxiliaire vétérinaire assure le nettoyage et l’entretien des cages et prépare le bloc chirurgical si besoin. Il assiste le vétérinaire pendant les interventions chirurgicales, surveille les pansements et les perfusions et veille l’animal jusqu’à son réveil. 

Il participe également aux analyses de laboratoires et aux examens radiologiques ou échographiques. Il seconde réellement le vétérinaire dans toutes ses tâches quotidiennes et peut être également un soutien moral.  

Le métier d’auxiliaire vétérinaire requiert de nombreuses qualités humaines notamment le relationnel car il doit être proche des clients pour établir un sentiment de confiance. Il assure des qualités commerciales car il a pour but de vendre les différents produits du cabinet que ce soit la nourriture, les jouets, les accessoires…


Il doit avoir également la maîtrise de soi car il sera confronté régulièrement à des animaux apeurés ou tout simplement qui souffrent. Il doit également posséder de nombreuses connaissances dans le domaine pratique, technique et médical pour prévenir les risques d’infection. Il doit également être responsable, organisé, méticuleux, doux et pas sujet au stress car ce métier est parfois sujette au stress et à la tension. 

Il doit également aimer avoir des responsabilités car dans ce métier, l’auxiliaire touche à tout et a beaucoup de missions importantes. Son objectif premier est de tout faire pour assurer et maintenir une santé stable pour l’animal. Le fait que l’auxiliaire vétérinaire s’occupe de la gestion et du secrétariat du cabinet, il doit donc être réactif et efficace et doit avoir de bonnes capacités rédactionnelles et organisationnelles.  

Pour devenir auxiliaire vétérinaire, il faut obtenir le diplôme d’auxiliaire vétérinaire qualifié soit en obtenant le BEP ou le CAP.  La formation dure 1 an et elle est en alternance ; il est très important d’avoir de l’expérience professionnelle dans ce domaine car c’est que de la pratique. Les recruteurs prennent essentiellement des candidats ayant de l’expérience. De plus pour obtenir le diplôme d’auxiliaire spécialisé, il faut avoir fait minimum 2 ans d’études en alternance également. 

Au niveau du salaire mensuel, un débutant a un salaire minimum de 1600 euros. Mais le salaire fixé dépend de la zone géographique, de l’expérience et de la formation du débutant.